CNM » Actus » Allemagne | Droits voisins : bilan positif pour la GVL en 2021

Allemagne | Droits voisins : bilan positif pour la GVL en 2021

Publié le

– mise à jour le



Le 8 juin 2022, la GVL (organisme de gestion collective de droits voisins pour les producteurs phonographiques et les interprètes) a présenté son bilan pour l’année 2021. La société a a pu augmenter ses collectes dans tous les domaines tarifaires.





Hausse des collectes en 2021

La GVL a collecté un total de 248,6 millions d’euros en 2021, ce qui constitue une augmentation de ses revenus de plus de 15 % par rapport aux collectes de 2020, s’élevant à 216,1 millions d’euros.

La GVL a enregistré des augmentations dans les trois domaines clés de la GVL, à savoir la diffusion, la copie privée et l’exécution publique.

Tout comme en 2020, c’est dans le domaine de la copie privée que la GVL a réalisé les recettes les plus élevées. Les droits de reproduction perçus ont eux généré des recettes de 111,3 millions d’euros, contre 92,1 millions d’euros en 2020.

Le secteur de collectes le plus touché par la pandémie, l’exécution publique, s’est certes redressé en 2021, mais n’a toujours pas rattrapé le niveau de 2019. En 2021, des collectes d’un montant de 30,7 millions d’euros ont pu être réalisées, soit 15,6% de plus qu’en 2020 (26,5 millions d’euros).

En outre, la GVL a pu augmenter ses redevances de diffusion dans la radio privée de 7,2 % grâce à un nouveau tarif de diffusion. Les collectes sont ainsi de 86,2 millions d’euros en 2020 à 92,5 millions d’euros en 2021.

Redistributions record aux ayants droit

En plus d’augmenter ses collectes de manière significative, la GVL a également pu redistribuer une somme record à ses ayants-droit.

En effet, en 2021, la GVL a distribué un total de 337 millions d’euros à plus de 140 000 ayants droit, soit 45 millions d’euros de plus qu’en 2020. Parallèlement, les provisions et les dettes ont pu être réduites de plus de 100 millions d’euros pour la deuxième année consécutive.

En outre, la GVL a distribué environ 5 500 bourses dans le cadre du programme d’aide Neustart Kultur, ce qui a permis aux artistes de réaliser leurs projets et de se développer professionnellement, dans une période où de nombreux événements ont été annulés ou reportés.

Les aides à des fins culturelles et sociales se sont élevées à 3,3 millions d’euros, contre 5,1 millions d’euros en 2020 (année qui incluait 2 millions d’euros faisant partie de l’aide d’urgence Covid-19) .

Le rapport annuel 2021 complet est téléchargeable sur le site de la GVL.




This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.